Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Steag Romania Steag Franta Steag Anlia
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature! Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature! Ecotur Resort - À l’harmonie avec la nature!
Traces turistiques
Les Monastères
Muzee

Traces turistiques


On peut organiser voyages d'un jour pour des groups de minimum 10 personnes.


Voilà seulement quelques variantes de ce qu'on peut vous offrir:

  1. Ceahlau - Bicaz - Cheile Bicazului - Lacul Rosu - Gheorghieni - Toplita - Statiunea Borsec - Ceahlau;
  2. Ceahlau - Manastirea Secu – Manastirea Sihastria - Manastirea Neamt - Cetatea Neamtului -Humulesti;
  3. Ceahlau - Targu Neamt - Manastirea Agapia –Manastirea Varatec;
  4. Ceahlau - Brosteni - Vatra Dornei - Campulung Moldovenesc - Gura Humorului - Manastirea Voronet.

Les Monastères


La monastère Durau

La monastère Durau est une fondation qui date du XVII-ième siècle. On peut remarquer spécialement la peinture en cire, faite par Nicolae Tonitza entre les années 1936-1937, assisté par ses élèves, parmi quels on peut aussi retrouver Corneliu Baba.

La monastère Bistrita

Seulement à 10 km de Piatra Neamt il y a la fondation d'Alexandru cel Bun -Alexandre le Bon (qui se trouve enteré ici) et de Stefan cel Mare (Étienne le Grand). Le premier bâtiment n'existe plus, mais seulement cellui qui a été remplacé par Alexandru Lapusneanu en 1554. La monastère joue un important role culturel car ici a été rédigé la première Chronique de la Moldavie. Plus que ça, on peut trouver à monastère un musée d'art féodal.

La monastère Agapia

La monastère Agapia est située dans un cadre naturel très pitoresque, sur la vallée de Toplita. Ici se trouve, depuis 1968, une collection renommé avec les travaux du grand peintre Nicolae Grigorescu, évangiles, objets de cult en métaux précieux, broderies avec du fil en or et argent et ici fonctionne toujours l”Exposition Mémoriale Alexandru Vlahuta, où on peut voir des scripts d'écrivain, comme différents documents de sa vie et son oevre.

La monastère Varatec

La monastère Varatec se trouve à 12 km de Targu-Neamt où il y a l'Icône de Sainte Ana qu'on sort pendant la sécheresse et on se s'y prie pour la pluie. Ici on trouve aussi la tombe de Veronicla Micle. La monastère a une riche collection muséale d'icônes, manuscrits, vêtements, tapisserie avec une valeur artistique et objets de culte.

La monastère Secu

Située sur la vallée de la rivière avec le même nom, la monastère a été construite dans l'année 1602 par le gouverneur (boïard chargé de l'administration suprême des Principates Roumaines ) Nestor Ureche (le père de l'historien Grigore Ureche) sur la place d'un ancien ermitage en bois. La peinture intérieure dans le style de la Renaissence date de l'année 1850. À l'extérieur se trouve la tombe du Métropolite Varlaam, qui a imprimé à Iasi en 1643 “La cazanie”, connue aussi sous le title du “ Livre roumain d'apprentissage”, représentant le premier livre écrit en roumain.

La monastère Sihastria

La monastère se trouve à 20 km de Targu-Neamt, dans une dépression subkarpatique. Une fois avec l'église ont été construites des hautes murailles sur quatre côtés, avec deux tours: un pour le clocher et l'autre pour l'entrée principale. Ainsi Sihastria apparaît avoir l'image d'une monastère-cité.

L'ermitage Sihla

Vers sud-ouest de Sihastria, em montant les hautes sommtes, on arrive aux aiguilles de la monatgne Sihla (900-1000 m), sur des sentiers d'une beauté rare. Ici, sur un petit champ il y a l'ermitage Sihastria. Devant celui-ci se dressent des giants muraille en roche sans végétation, après ça on trouve une grotte où sur la légende, il aurais vécu pendant 60 ans une fille connue parmi le gens comme La sainte Theodore et le châsse avec ses reliques est gardé aujourd'hui à la monastère Pecerska à Kiev sous le nom de “La pieuse des Carpates”.

Musées et objects touristiques



Le musée de Tarpesti

Dans le village Tarpesti (commune Petricani) vit l'artiste Nicolae Popa- collectionneur dévoué de l'art populaire authentique et d'objets folkloriques. Créateur populaire des masques, il est un des noms de référence dans l'art naïve roumaine, devenu connu dans tout le pays aussi que dans le monde entier. Nicoale Popa a publié en 1998 sous le title du “ Monde du village”, traditions et coutumes perdus-Tarpestii de l'autre fois, une monographie du village Tarpesti, une présentation de nombreux et divers coutumes liés de moments signifiants de la vie en collectivité (des veillée et des corvées =le travail en commun, des bals et des jeux populaires de chaque jours ou de fêtes).

La cite de Neamt

Située au nord-est du département Neamt, à 46 de km loin de la résidence de celui-ci et très proche de la ville Tg Neamt, la cité fait partie de la catégorie des monuments médievales inestimables de la Roumanie. Construite par Petru Musat (la fin du XIV-ième siècle) sur une colline d'où on pouvait observer toute la vallée de Moldavie, la citadelle est entourée des murailles géantes et a été assiégé par le sultan Mohamed le II-ième (1476) et par le roi de la Pologne Ioan Sobiesky (1691). Au présent, une chambre à l'intérieur a été aménagé comme un petit musée.

Les vestiges de la Cour des Gouverneurs

Aujourd'hui on observe seulement tes traces des murailles et des caves, c'est-à-dire L'Église et le Tour de Stefan (d'Étienne) (construit en 1499), haut de plus 20 m.

Le Palais des Princes

Sur le territoire de la commune de Ceahlau se trouvent les vestiges encore grandieuses d'un autre monument historique qui nous accueilli après 3 km de chemin à travers le village Schit, sur un champ à gauche de la rivière qui porte le même nom. C'est tout qui est resté d'un ensemble entier architecturale, l'ancien établissement de la monastère et cour des gouverneurs fortifié, place de déroulement pour nombreux événements, gardé dans la légende ou dans le folklore locaux.